Une erreur est survenue dans ce gadget

vendredi 30 septembre 2011

Cooking Frenzy (1)

Parlons peu, parlons bien.

La bouffe au pays de la malbouffe. 

J'ai de la chance, la Californie, c'est un peu le borgne dans le royaume des aveugles, et ce pour plusieurs raisons. D'abord, ils sont proches de la mer, ensuite, ils sont proches de l'Amérique du Sud, et troizio, ils sont méga-obsédés par leur corps. Ben oui, c'est la nation des stars, quand même. Los Angeles, empire des chirurgiens esthétiques, Berkeley, paradis des foodies (l'équivalent des geeks de la nourriture. Moi quoi.).

La mer: ils ont plein de poisson frais fraîchement débarqué d'Asie, si ils pouvaient, les Californiens diraient que ce sont eux qui ont inventé le sushi. C'est HEALTHY. (trad: sain)

L'Amérique du Sud: c'est de là que viennent tous leurs fruits et légumes, et ça complète la production californienne qui est très importante (l'été, si l'on prend une définition bretonne de l'été, dure ici d'avril à novembre. Sans rire. Tu m'étonnes que les fraises elles soient pas chères.) Comme ces pays sont pas loin, les frais de transport sont minimes, d'où une variété démentielle - il faut que je fasse un photo reportage au "Berkeley Bowl", où j'ai découvert environ dix nouveaux légumes/fruits/variétés inconnues et/ou qu'on ne trouve pas en France). Bref, c'est le paradis des cuisiniers, ce qui explique la présence d'un nombre conséquent de très bons restaus dans tout Berkeley. Promis, je testerai. Ça, ça les aide à manger des trucs non préparés en industrie, contrairement à ailleurs (genre chez McDo au fin fond du Texas, où ne poussent certainement que des cactus homophobes inbouffables). En un mot, c'est ORGANIC. (trad: bio, tout est bio ou presque là-bas, pour le même prix qu'un truc pas bio la plupart du temps)

L'obsession du corps: a pour conséquence de rendre la très grande majorité des produits transformés LOW-FAT (avec peu de matières grasses, voire NON-FAT, sans gras). Mais il y aura toujours des obèses en Californie, pour la simple et bonne raison qu'aucune mesure n'est prise par les industriels pour réduire le taux de sucre dans les produits, même ceux low-fat. Donc en gros, ils sont un peu restés à l'âge de pierre du régime où on croyait que si tu manges pas gras et sucré, tout va bien. MON OEIL. Impossible de trouver un yaourt aux fruits avec moins de 16 grammes de sucre par pot (du coup, Bibi est obligée de manger du yaourt nature, même si c'est PAS BON, le yaourt nature, berk berk berk). Même dans les soupes, ils mettent du sucre. Pour un peu ils en mettraient dans la viande.

Donc, résultat moyen-bien au niveau de la bouffe: c'est relativement bon marché, peu cher quand il s'agit des produits de l'agriculture qui sont d'une bonne qualité puisque la Californie protège ses producteurs (notamment en réglementant les importations de nourriture pour favoriser le marché interne - pour les nuls en économie, si tu ramènes une barre de céréales type Granny en Californie, tu meurs par injection léthale.) On peut, quand on veut, trouver des bons produits, mais il faut vraiment chercher dans des trucs alternatifs pour trouver des produits non sucrés, et là c'est pas gagné.

Tout ça pour dire que je suis allée à Trader Joe's, le Super U californien, et j'ai pris en photo la devanture (une voiture a failli m'écraser tellement j'étais au milieu de la route à essayer de faire marcher mon appareil photo qui filmait au lieu de prendre des photos, enfin bref la honte mais je m'en fous je suis étrangère touriste donc j'ai le droit d'être débile). Et j'ai pris en photo mes courses (d'où le terme de foodie qui me va très bien) pour vous montrer à quoi ça ressemble, les produits californiens. Cf l'article du dessus, parce que là je vais manger!!!!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire