Une erreur est survenue dans ce gadget

dimanche 25 décembre 2011

Merry Christmas

Joyeux Noël à tous,
Nous avons passé un Noël très américain, avec un repas typique: prime rib (côte de boeuf) de 7 kgs cuite six heures au four et toujours bien rosée à coeur avec l'indispensable purée, et les haricots verts et choux de Bruxelles. Le gravy (sauce à partir du jus de viande, auquel on ajoute de la farine et du sel) et un très British Yorkshire pudding sont venus compléter ce repas dantesque. Le Christmas pudding flambé au Brandy datant de 2010 (oui oui) a été servi en pré-dessert, puisque c'est moyennement mangeable. Le vrai dessert était un riz au lait avec de la crème fouettée à l'intérieur, ce qui le rendait très aérien mais incroyablement lourd - mais cela n'enlevait rien au plaisir, surtout qu'il était recouvert de coulis de framboises dûment passé au chinois. Bref, que ce soit en France ou en Californie, c'est toujours pareil, Noël est un grand moment de bâffrage monumental qui ne déplairait pas à Rabelais, suivi d'une digestion douloureuse passée à faire la vaisselle ou piquer du nez sur les livres poussiéreux des recoins de bibliothèque que personne ne consulte. La lente agonie prend fin quand tout le monde décide enfin d'aller se coucher, au ralenti et à grands renforts de bâillements.
Mais comme d'habitude, l'esprit de Noël prend le dessus et on tire de cette torture auto-infligée un immense plaisir: celui d'être ensemble, quoi qu'il en coûte, même la pire des indigestions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire