Une erreur est survenue dans ce gadget

lundi 7 mai 2012

Ayé.

Vu d'ici, ça ressemblait à la finale de Roland Garros, mais bon, toujours est-il que c'est officiel, nous avons un nouveau Président.
Beaucoup disent que cette gauche-là comporte d'étranges ressemblances avec la droite. Je suis plutôt d'accord mais je préfère laisser l'avenir en décider.
De tout cela ressort quand même un étrange soulagement.
J'ai quitté ce pays avec joie tant le climat y était détestable. Il me semble que l'ambiance pourrait changer, que les gens pourraient recommencer à se faire un peu confiance, à présent. Ce ne serait pas grand chose, et il faudrait que bien d'autres évolutions suivent, mais ce serait un bon début, d'arrêter d'avoir peur de son ombre.
On verra.
En tous cas, il y a du pain sur la planche et beaucoup vont regarder ça de très près. C'est loin d'être évident, surtout depuis que le fantôme de l'extrême droite rôde et n'hésitera pas à se matérialiser à la moindre occasion.
M. Hollande, tu es sur le fil du rasoir. Ce n'est pas très confortable, mais c'est un noble défi. Je te souhaite bonne chance...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire